Le Haras De Morphée

Le Haras De Morphée

Le Haras de Morphée est un lieu où tous vos rêves prennent vie ! Parcourez avec vos chevaux les vastes alentours du haras et résumez pour créer votre propre histoire
 

 :: Les installations :: — Chemins de balade des merles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Entrainements de Lost in the Echo
avatar
Messages : 498
Date d'inscription : 27/11/2018
Age : 22

Feuille du cavalier
Lunes:
42000/60000  (42000/60000)
Points concours:
59/60  (59/60)
Chevaux:
3/3  (3/3)
Admin du Royaume des Coeurs
Haku


Lost in the Echo De Morphéeétalon Deutsche reitpony de 5 ansD'une élégance à couper le souffle, d'une beauté presque irréelle et d'une puissance digne des plus grands chevaux ! Volontaire, dynamique, peur de rien Lost in the Echo est un poney avec du sang et un caractère de gagnant. Mais malgré son caractère Echo reste un poney avec un cœur qui demande aussi de un peu d'affection.

___________________________________________________

Sam 8 Déc - 23:33
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 498
Date d'inscription : 27/11/2018
Age : 22

Feuille du cavalier
Lunes:
42000/60000  (42000/60000)
Points concours:
59/60  (59/60)
Chevaux:
3/3  (3/3)
Admin du Royaume des Coeurs
Haku
Petite balade en main

Lost in the Echo & Aloy

Je mis alors ma capuche, et refermai mon manteau afin d’affronter la neige. Je fus surprise de découvrir qu’elle avait bien diminué, et j’en fus ravie. Je tenais la longe de la main gauche, et de la main droite, je caressai Lost in the Echo tout en le faisant marcher tranquillement. Je lui fis d’abord faire un petit tour dans le haras, puis je pris la direction d’une allée qui amenait à l’extérieur du Haras. Pour le confort du poney, j’avais évidement choisi d’aller en extérieur pour lui faire du bien au moral, mais surtout pour profiter d’un sol assez dur.

Nous nous enfonçâmes alors sous cette allée bordées d’arbres qui avaient perdus toutes leurs feuilles. Le vent sifflait légèrement entre les branches, mais rien de très effrayant pour l’étalon qui me suivait si gentiment. J’avais une chance inouïe, mes deux poneys étaient absolument parfaits, et ils m’apportaient tellement de bonheur et de fierté. Je ne pouvais cesser de caresser le poney allemand, et j’étais ravie d’être à ses côtés. Je sortis de ma poche quelques friandises, puis je lui tendis. Il s’empressa de les prendre et de les mâcher.

Nous avançâmes ensemble un bon moment ensemble, toujours dans un grand respect mutuel. Effectivement, il ne cherchait pas du tout à me dépasser, il restait simplement à côté de moi, à marcher tranquillement. Il n’essaya jamais d’entrer dans mon espace personnel, je le félicitai donc de la voix, puis avec quelques caresses. Après un bon quart d’heure, je décidai de faire demi-tour et de rentrer au haras. Le poney avait bien marché, et après quelques balades semblables, on pourrait tranquillement reprendre un travail un peu plus sérieux.

La neige refit son apparition, et commençait à tomber plus sévèrement. Je demandai alors au poney d’accélérer un peu afin de plus vite se mettre à l’abri, et je remis ma capuche. Je rangeai mes mains dans mes poches car elles commençaient à bien se refroidir, et heureusement que le poney était calme, parce que mes pauvres petits doigts n’auraient pas résisté à un coup de longe. Une fois le haras en vue, j’en fus soulager, et quand je me retournai vers Echo, j’aperçus les quelques flocons de neige qui s’étaient accrochés à ses crins. Je caressai alors le poney pour lui retirer, puis nous revinrent vers l’écurie.

___________________________________________________

Sam 15 Déc - 19:19
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 972
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 18
Localisation : Dans la chambre des secrets

Feuille du cavalier
Lunes:
35500/40000  (35500/40000)
Points concours:
51/60  (51/60)
Chevaux:
4/12  (4/12)
Admin des enfers !
Death
petite balade au calme

+2 en balade/moral/complicité
+600 lunes

___________________________________________________

Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture.
L'écriture est parole et silence à la fois.
Sam 15 Déc - 19:29
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 498
Date d'inscription : 27/11/2018
Age : 22

Feuille du cavalier
Lunes:
42000/60000  (42000/60000)
Points concours:
59/60  (59/60)
Chevaux:
3/3  (3/3)
Admin du Royaume des Coeurs
Haku
Reprise du travail

Lost in the Echo & Aloy

Nous nous éloignâmes tranquillement de l’écurie pour prendre la direction d’un des chemins amenant à l’extérieur du haras. Je tenais le poney par la longe, et nous marchâmes ainsi un moment. Cela nous permettait de passer un petit moment ensemble, et également de pouvoir commencer doucement l’échauffement du poney sur une ligne droite, afin d’éviter de trop forcer sur ses tendons tout de suite. Il se passa bien une bonne dizaine de minutes avant que je ne trouve un coin parfait pour commencer notre séance de reprise.

J’incitai alors Echo à tourner à droite, et d’aller sur le bord du chemin, là où se tenait une grande étendue d’herbe assez plate. Je le fis un peu marcher sur l’herbe afin de m’assurer que le sol était assez dur, et je fus ravie de constater que c’était bien le cas. J’arrêtai alors le poney afin de le ressangler, puis je m’assurai que sa longe était correctement fixée en Colbert, c’est-à-dire qu’elle passait dans l’anneau intérieur du mors, passait le long de sa têtière pour finalement s’accrocher sur l’anneau extérieur du mors. Je le demandai alors de se mettre en cercle autour de moi.

Il ne me fallut pas insister beaucoup pour qu’il s’exécute. Je rallongeai progressivement la longe pour faire faire à Echo un grand cercle, ce qui fatiguerait moins ses tendons. Je commençai doucement à jouer dans mes doigts, en observant chaque mouvement du poney. Il céda quelques fois dans sa bouche, alors je cessai mon action pour le féliciter, puis je reprenais doucement. Je ne le fis pas marcher très longtemps vu la petite balade que nous venions de faire, alors je lui demandai l’allure supérieure. Il bondit dans son trot, visiblement pleins d’énergie.

Je tentais de le calmer un peu, et je continuai à jouer dans mes doigts. J’agitai légèrement le flot de longe afin de l’inciter engager un peu plus ses postérieurs, et grâce à mes mouvements de doigts, il vint se mettre sur la main et tendre son dos. Je le félicitai, et continuai de le faire trotter ainsi. Après environ cinq minutes, je le repassai au pas, puis je lui demandai l’arrêt et je vins échanger sa longe de sens. Je le changeai de main et le lançai sur un cercle au pas, puis après quelques minutes, et je lui demandai le trot, en l’incitant à avoir la même attitude que précédemment.

Je le fis trotter ainsi quelques minutes, puis je le repassai au pas, puis je lui demandai l’arrêt pour brancher son gogue, en l’ajustant bien, afin qu’il ne soit ni trop serrer, ni trop ample. Je le caressai et le renvoyai alors sur la cercle au pas. Il se mit tout de suite à tendre son dos, tout en baissant la tête, une attitude parfaite pour muscler son dos en travailler dans le bon sens. Je le félicitai de la voix, puis je lui demandai le trot. Je lui fis faire ainsi quelques tours, en essayant de maintenir le poney dans cette bonne attitude de travail.

Le poney était très concentré et très volontaire, il se donnait à fond pour moi, et était super à l’écoute de chacun de mes ordres. Après quelques minutes, je demandai au poney de partir au galop. Visiblement, il n’attendait que ça, et il bondit d’un coup en enchainant quelques ruades. Je tentai de le calmer avec ma voix, il reprit alors un galop plus cadencé. Il eut plus de mal à tendre son dos à cette allure, mais je ne lui en voulais pas et le laisser de défouler un peu. Finalement, je le repassai au trot, puis au pas, et je l’arrêtai.

Je changeais la longe du poney encoure une fois, puis le caressais et le lançai de nouveau sur un cercle à l’autre main. Je le fis marcher ainsi quelques tours, puis je lui demandai le trot. Il se remit dans cette bonne attitude, après quelques minutes, je le lançai au galop. Il fit de nouveau quelques ruades, mais rien de bien méchant, puis il se cadença. Il réussit plus à tendre son dos à cette main, alors je le félicitai, puis je le repassai au trot puis au pas et enfin à l’arrêt. Je lui débranchai le gogue, et lui fit une bonne dose de caresses.

Je le dessanglai d’un trou, puis je repris avec lui la direction du haras. Cela nous permettrait de finir notre petite balade tranquille, et de faire récupérer le poney sur une ligne droite. Nous marchâmes ainsi un moment, puis je lui retirai finalement son nosebande afin de le laisser brouter un peu sur le bord du chemin. Évidemment, je ne cessai de le caresser pendant ce moment de tranquillité entre nous deux, sûrement un des meilleurs moments de ma vie. J’adorais passer du temps avec mes poneys, et j’étais vraiment infiniment fière d’eux. Nous reprîmes finalement la route du Haras afin de rentrer aux écuries.

___________________________________________________

Sam 15 Déc - 21:56
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 972
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 18
Localisation : Dans la chambre des secrets

Feuille du cavalier
Lunes:
35500/40000  (35500/40000)
Points concours:
51/60  (51/60)
Chevaux:
4/12  (4/12)
Admin des enfers !
Death
+3 en longe/moral et complicité
+600 lunes

___________________________________________________

Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture.
L'écriture est parole et silence à la fois.
Dim 16 Déc - 8:59
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 498
Date d'inscription : 27/11/2018
Age : 22

Feuille du cavalier
Lunes:
42000/60000  (42000/60000)
Points concours:
59/60  (59/60)
Chevaux:
3/3  (3/3)
Admin du Royaume des Coeurs
Haku
Petite balade

Lost in the Echo & Aloy

A la sortie de l’écurie, j’amenai le poney en dehors du haras. Quand je fus presque à la sortie, j’arrêtai Echo, je le ressanglai et me hissai doucement sur son dos. Je le laissai ensuite marcher rênes longues pendant que je réglai mes étiers. Nous marchâmes ensuite un moment pour dégourdir ses jambes. Quand nous fûmes bien avancés, je commençai à raccourcir mes rênes progressivement, tout en demandant au poney d’engager les postérieurs. Il vient alors se mettre sur la main, en mâchouillant bien son mors. Je le caressai, puis je lui demandai de partir au trot.

J’essayai alors de rallonger un tout petit peu mes rênes afin qu’il vienne doucement s’appuyer sur son mors en extension d’encolure, ce qu’il vint faire naturellement. J’étais très fière de lui, et je le laissai trotter ainsi pendant quelques minutes. Je ne voulais pas lui faire une séance compliquée, juste un petit trotting ainsi pour lui faire prendre du souffle, et cela prit tout son sens quand nous arrivâmes sur une petite montée. J’essayai alors de maintenir l’allure du poney, et je le sentis pousser sur ses postérieurs pour garder sa cadence, malgré l’effort qu’il devait donner sur ce terrain varié.

Je le caressais, puis arrivés en haut de la côte, je le repassai au pas. Cela faisait un bon quart d’heure que nous trottions, alors je le laissai souffler un peu, puis je lui demandai de reprendre le trot. Il bondit dans son allure, vraiment très heureux d’être dehors. Je sentais alors qu’il commençait à chauffer sous la selle, et n’attendait plus qu’une chose : galoper à tout va. Je le maintenais pourtant dans mes mains quelques minutes afin de la garder dans un trot cadencé. Il finit par se calmer progressivement, et quand il fut de nouveau à mon écoute, je lui demandai un petit galop.

Il partit pourtant un peu fort, alors je le repris grâce à mon assiette. Je jouais dans mes doigts pour ne pas qu’il parte comme un fou. Après quelques mètres, je lui demandai d’accélérer un peu. Je le laissais alors dépenser son énergie, mais il n’était pas très content que je le maintienne, alors il commença à secouer la tête. Pourtant, petit à petit, il se calmait, et son galop devint plus cadencé et plus agréable. Après quelques minutes, je sentis que son énergie diminuait. Je le repassai donc au trot et je le fis trotter tranquillement encore un moment.

Le poney commençait à fatiguer un peu, mais je le maintenais tout de même dans un léger trot, afin qu’il prenne un peu de souffle. Je laissai mes rênes s’allonger et il vint se mettre en extension d’encolure afin de commencer sa récupération active. Finalement, quand le haras fut en vue, au loin, je repassai le poney au pas, rênes longues afin de le laisser souffler. Je le dessanglai alors d’un trou et nous marchâmes ainsi jusque dans la cour de l’écurie, tout en le caressant longuement. Je mis pied à terre devant la porte de l’écurie et fis rentrer le poney.

___________________________________________________

Aujourd'hui à 9:48
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: