Le Haras De Morphée

Le Haras De Morphée

Le Haras de Morphée est un lieu où tous vos rêves prennent vie ! Parcourez avec vos chevaux les vastes alentours du haras et résumez pour créer votre propre histoire
 

 :: Les installations :: — Rond des prés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Entrainements de Lost in the Echo
avatar
Messages : 498
Date d'inscription : 27/11/2018
Age : 22

Feuille du cavalier
Lunes:
42000/60000  (42000/60000)
Points concours:
59/60  (59/60)
Chevaux:
3/3  (3/3)
Admin du Royaume des Coeurs
Haku


Lost in the Echo De Morphéeétalon Deutsche reitpony de 5 ansD'une élégance à couper le souffle, d'une beauté presque irréelle et d'une puissance digne des plus grands chevaux ! Volontaire, dynamique, peur de rien Lost in the Echo est un poney avec du sang et un caractère de gagnant. Mais malgré son caractère Echo reste un poney avec un cœur qui demande aussi de un peu d'affection.

___________________________________________________

Sam 8 Déc - 23:32
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 498
Date d'inscription : 27/11/2018
Age : 22

Feuille du cavalier
Lunes:
42000/60000  (42000/60000)
Points concours:
59/60  (59/60)
Chevaux:
3/3  (3/3)
Admin du Royaume des Coeurs
Haku
Une petite sortie tranquille

Lost in the Echo & Aloy

J’arrivais tranquillement au rond de longe, je fis donc entrer le poney puis je refermai la porte. Je posai la chambrière à terre et me concentra sur le poney. Maintenant qu’il était à moi, je voulais vraiment lui montrer à quel point je tenais à lui, et que je ne lui voulais que du bien. Je le caressai longuement le poney un peu partout, tout en veillant à ce qu’il reste immobile. Je tournai autour de lui tranquillement puis, le félicitai de sa patience. Je lui appris alors à céder au licol éthologique, en créant une pression sur le chanfrein du poney que je relâchai lorsqu’il baissait la tête.

Je fis ça plusieurs fois jusqu’à ce qu’il comprenne le principe, et ce fut rapide. Je lui demandai finalement de tourner sa tête de chaque côté, sans qu’il ne bouge le reste de son corps, toujours en lui mettant une pression sur le licol. Il cédait rapidement, et plus je répétai l’exercice, plus la réponse de l’étalon était claire, précise et plus intense. Je n’oubliai pas de le récompenser avec des petits morceaux de carottes qu’il appréciait beaucoup. Je me plaçai sur le côté du poney, et lui demandai avec ma posture de déplacer ses hanches.

Il hésita, puis s’exécuta, et je le récompensai vivement, et demandai ainsi plusieurs fois l’exercice, et il apprenait très vite, et comme d’habitude, il se donnai à fond pour moi. Je fis cet exercice aux deux mains, puis je fis la même chose mais en voulant déplacer ses épaules, qui était un exercice bien plus compliqué. Pourtant, ça ne posa aucun problème à Echo qui comprit tout de suite ce que j’attendais de lui. Je le félicitai puis passait à l’exercice suivant. Je commençai à marcher, et il se mit directement à me suivre. Alors, je m’arrêtai d’un coup.

Je fus un peu surprise de sa réaction. D’habitude, les chevaux ont tendances à bousculer car souvent surpris par cet arrêt brusque, et pas assez attentif au cavalier. Là, Echo s’était arrêté en même temps que moi, respectant mon espace personnel. Je refis plusieurs fois l’exercice, puis j’incluais également des transitions au trot, puis directement du trot à l’arrêt. Incroyablement respectueux, le poney me suivait sans jamais envahir mon espace, ni même tirer sur la longe de quelconque manière. Je fus très satisfaite du poney que je récompensai généreusement.

J’appris également le reculer au poney, en créant une pression sur le licol, puis en donnant l’ordre par la voix. Comme d’habitude, le poney répondit correctement à mes demandes, si bien qu’après quelques répétitions, il reculait uniquement au son de ma voix, ce que j’attendais de lui, mais je ne pensais vraiment pas l’obtenir dès la première séance d’éthologie. Pour le féliciter, je lui accordai un petit moment de tendresse. Je me mis contre son encolure, et je caressai doucement son chanfrein, tout en grattant son garrot avec mon autre main.

Le poney était complètement détendu, il fermait les yeux et sa respiration était très régulière. Je ne pus m’empêcher de sourire et de lui faire un bisou juste au-dessus de l’œil. Je m’éloignai finalement de lui, et lui demandai de marcher. Rien qu’au son de ma voix, il se mit en route. Avec l’ordre « Echo, à ta place », je lui demandai de s’installer sur un cercle régulier. Je repris donc ma chambrière et fit marcher le poney sur quelques foulées afin de le réveiller. Je lu demandai ensuite le trot, et le poney bondit dans l’allure. Je laissai le poney trotter librement.

Je jouai ensuite dans mes doigts, et Echo cédait de temps en temps. Je lui demandai donc d’engager plus ses postérieurs, et ça l’amena à baisser la tête et remonter son dos afin de le muscler efficacement. Je fis quelques tours ainsi, puis je le repassai au pas. Je lui demandai de changer de main et refis le même exercice : d’abord un peu de pas, puis quelques minutes de trot dans une bonne attitude de travail. Une fois le poney bien détendu, je lui demandai de prendre le galop. Il prit donc l’allure supérieur, puis enchaina quelques ruades avant de reprendre un galop calme et régulier.

Je le laissai se défouler un peu, puis je le repassai au pas et le changeai encore de main. Je l’amenai progressivement au galop, il refit donc une ou deux ruades de joie avant de se calmer. J’étais vraiment fasciné par cet étalon que je trouvais absolument sublime, et qui avait des allures vraiment somptueuses. Je finis par lui demandai de repasser au trot, puis je lui demandai des transitions uniquement à la voix, entre le trot, le pas et l’arrêt. Comme il répondait extrêmement bien, je tentai même de lui demander quelques reculers.

Je le changeai encore de main puis lui demandai de nouveaux des transitions. Même le reculer ne lui posa pas de problème. J’avais vraiment acheté le poney le plus intelligent de tout le haras ! Je lui demandai donc de repasser finalement au pas, puis de revenir vers moi. Il avait très bien travaillé, et je le récompensai donc avec une bonne dose de carottes. Je le caressais donc longuement, tout en douceur, puis nous repartîmes du rond de longe. Je le laissai brouter un petit moment tout en le caressant avant de repartir en direction de l’écurie.

___________________________________________________

Lun 10 Déc - 23:57
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 972
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 18
Localisation : Dans la chambre des secrets

Feuille du cavalier
Lunes:
35500/40000  (35500/40000)
Points concours:
51/60  (51/60)
Chevaux:
4/12  (4/12)
Admin des enfers !
Death
Très beau résumé
+4 en complicité
+3 en moral et confiance
+ 3 en TAP
+2 en longe
+900 lunes

___________________________________________________

Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture.
L'écriture est parole et silence à la fois.
Mar 11 Déc - 7:46
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: